Alhambra Palace of the Kingdom of Granada **** قصر الحمراء بمملكة غرناطة

Alhambra Palace of the Kingdom of Granada **** قصر الحمراء بمملكة غرناطة
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Textes Postérieurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Algador

avatar

Pays/Country : France
Comté/County : Duché du Lyonnais Dauphiné
Village : Lyon

MessageSujet: Textes Postérieurs   Mar Juin 03, 2014 9:39 am

Textes postérieurs

- LIBER LEONIS -

C'est une série de sentences écrites par Fra Dolcino semble-t-il peu de temps avant sa mort en 1307.
Les thèmes abordés font référence au culte de la violence et du martyr ainsi qu'à la guerre sainte. Il se base sur des interprétations personnelles des livres saints mais s’appuie aussi sur une très ancienne tradition ésotérique qui remonterait aux premiers Patriarches cités dans le Livre des Vertus aristotélicien.
Ces courtes phrases sont écrites à la façon des prophètes et laissent donc à penser qu’elles sont inspirées de Dieu.

Citation :
LIBER LEONIS

1. Tout ce qui est dans les cieux et la terre glorifie le Très Haut. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. Il fait pénétrer la nuit dans le jour et fait pénétrer le jour dans la nuit, et Il sait parfaitement le contenu des coeurs.

2. Ceux qui ont cru en l’Unique et en Ses Trois messagers ceux-là sont les grands véridiques et les témoins auprès de l’Unique. Ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui ont mécru et traité de mensonges Nos signes, ceux-là seront les gens de la Fournaise.

3. Des Trois Messagers, Aristote est le premier. Que son nom soit loué éternellement. Il enseigne la Connaissance pour la plus grande gloire du Très Haut. Christos est le second, grâce lui soit rendu. Il apporte le Pardon. Averroes est le dernier, béni soit-il. Il est celui qui clôt le cycle et qui offre le substantiel.

4. Nous avons envoyé les Trois Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux les Livres et la balance, afin que les sicaires établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable. Ainsi le Très Haut reconnaîtra qui, dans l'Invisible, défend Sa cause et celle des Messagers.

5. Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui croient : «Attendez que nous empruntions de votre lumière», il sera dit : «Revenez en arrière, et cherchez de la lumière». Et alors, on élèvera entre eux une muraille ayant une porte dont l'intérieur contient la miséricorde, et dont la face apparente a devant elle le châtiment.

6. Le moment n'est-il pas venu pour ceux qui ont cru, de prendre enfin les armes et avec humilité devant le nom du Très Haut se lever contre le mécréant ? Car ceux qui mourront par le sabre au nom du Très Haut auront une grande récompense. Les combattants en auront une plus grande encore que ceux qui restent dans leurs foyers.

7. Et le sabre est l’âme du combattant et quand l'homme qui parle est armé d'un sabre, c'est le sabre qu'il faut entendre et non l'homme. Le droit est un sabre tranchant. C’est par la guerre que les croyants imposeront leurs idées aux incroyants. Et en vérité je vous le dis, il n’existe pas de plus grand bonheur que le martyr.

8. Quand vient la guerre sainte, le vrai combattant de la foi doit se porter au-devant des flèches ennemies sans faire cas de sa vie. Et s'il vient à périr, il mourra en souriant car les portes du Ciel lui sont ouvertes.

9. Un homme seul ne peut rien, il lui faut l'appui de ses semblables pour arriver là où il doit aller. Et c’est ainsi qu’à la guerre, les fidèles doivent aller ensemble vers la Lumière.
10. Et au mécréant nulle pitié ne doit être accordée. Car son sort est funeste et nul salut n’est possible. Ses oeuvres sont comme le mirage de la plaine. S’il a soif, il prend cela pour de l'eau jusqu'à ce qu'il y arrive et ne trouve rien.

11. Aujourd'hui donc, on n'acceptera de rançon de ceux qui ont mécru. Leur asile est le Feu. C'est lui qui est leur compagnon inséparable. Et quelle mauvaise destination !

12. Hâtez-vous vers le martyr afin d’atteindre un Paradis aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui ont cru dans les Paroles du Très Haut et des Trois Messagers. Telle est la grâce de Dieu qu'Il donne à qui Il veut.

13. Sachez que l’Unique redonne la vie à la terre une fois morte. Et ainsi en fera-t-il pour celui qui accepte le martyr. Qu’il parte l’âme reposée car l’éternité lui est acquise. Le lâche meurt plusieurs fois avant sa mort, le brave ne goûte jamais la mort qu'une fois. Et celui-là aura la vie éternelle.

14. Et la grâce est dans la main de l’Unique. Il la donne à qui combat et meurt en son Nom. A celui qui meurt par le glaive, Il donne le choix de revenir à la vie ou de comparaître pour le Jugement. Qu’il soit prêt. Le Très haut sait récompenser ceux qui marchent dans le chemin de Dieu. Et Il châtiera ceux qui ont mécru. Voilà le sort. Qu’ils le goûtent !

15. Ô Vous qui avez cru ! Craignez de l’Unique et croyez en Ses Messagers pour qu'Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu'Il vous assigne une Lumière à l'aide de laquelle vous marcherez, et qu'Il vous pardonne, car l’Unique est magnanime.

- LES 52 -

Il s'agit là d'un texte contemporain écrit par Izaac, sicaire du Lion de Juda et colombophile acharné à ses heures perdues. C'est une réflexion sur la foi réformée, le pape et le pouvoir. Ce texte a une portée significative, servant souvent de point de référence aux communautés réformées de part les royaumes.

Citation :
Au nom du Très Haut, Amen.

1. Il n’est de Dieu que Dieu.
2. En disant : « croyez en moi », le Très Haut a voulu que la vie entière des fidèles fût l’antichambre du Ciel.
3. Cette parole ne peut pas souffrir des prescriptions d’une Autorité, telles qu'elles sont exigées par le prêtre et le seigneur. Aucune prescription d’Homme n’est légitime.
4. Le Très haut transmet ses commandements par les rêves et par le verbe.
5. C’est pourquoi le vrai croyant doit se défier de ceux qui usurpent la parole divine, et ce jusqu’à l’entrée dans le royaume des cieux.

6. Le pape ne peut remettre le salut de sa propre autorité ou par l'autorité des canons.
7. Le pape ne peut se placer comme intermédiaire entre les hommes et Dieu. S’il le fait, il méprise le pouvoir du Très Haut et entraîne les hommes qui le suivent dans son péché.
8. Dieu interdit à l’Homme de s'humilier et s'abaisser devant un prêtre.
9. Les prêtres agissent mal et d'une façon inintelligente.
10. Les dîmes et autres privilèges du clergé sont illégitimes.

11. La mort délie de tout.
12. Une piété incomplète, un amour imparfait donnent nécessairement une grande crainte au mourant. Plus l'amour est petit, plus grande est la terreur.
13. Cette crainte, cette épouvante suffit déjà, sans parler des autres peines, à constituer la peine dans l’Au-delà, car elle approche le plus de l'horreur du désespoir.
14. Il semble qu'entre l'Enfer et le Ciel il y ait la même différence qu'entre le désespoir et la sécurité.
15. Il semble que chez les âmes fidèles, l'Amour doive grandir à mesure que l'horreur diminue.

16. Il ne paraît pas qu'on puisse prouver par la raison et par Aristote que les âmes soient parfaitement assurées de leur béatitude.
17. C'est pourquoi les prédicateurs se trompent quand ils disent que les messages du Pape délivrent l'Homme de toutes les peines et le sauvent.
18. Ainsi ces magnifiques et universelles promesses accordées à tous sans distinction, trompent nécessairement la majeure partie du peuple.
19. Le même pouvoir que le Pape peut avoir, chaque évêque le possède en particulier dans son diocèse, chaque pasteur dans sa paroisse. En le suivant, l’âme se perd.

20. Le Pape ferait bien de ne pas donner aux âmes le pardon en vertu du pouvoir de clefs qu'il n'a pas.
21. Ils prêchent des inventions humaines, ceux qui prétendent qu'aussitôt que l'argent résonne dans leur caisse, l'âme s'envole vers le Ciel. Les dîmes sont donc hautement illégitimes.
22. Ce qui est certain, c'est qu'aussitôt que l'argent résonne, l'avarice et la rapacité grandissent. Quant au suffrage du Ciel, il dépend uniquement de la bonne volonté du Très Haut.

23. Nul n'est certain de la vérité de sa contrition ; encore moins peut-on l'être de l'entière rémission.
24. Il est rare de trouver en ce monde, aujourd’hui, un homme vraiment pénitent.
25. Ils seront éternellement damnés avec ceux qui les enseignent, ceux qui pensent que les raisons d’Aristote seules, leur assurent le salut.

26. On ne saurait trop se garder de ces hommes qui disent Aristote comme le don unique et inestimable de Dieu par lequel l'homme est réconcilié avec lui.
27. Car les Grâces ne s'appliquent par aucune lois établies par les Hommes.
28. Ils prêchent une doctrine périlleuse, ceux qui enseignent que pour le rachat des âmes, la contrition n'est pas nécessaire.
29. Tout fidèle vraiment contrit a droit à la rémission entière de la peine et du péché, même sans le mot du Pape ou de ses serviteurs.

30. Tout vrai fidèle, se doit de se détourner de participer à l’enrichissement de l'Église d’Aristote, par quelques moyens que ce soit.
31. Néanmoins il ne faut pas mépriser celui qui se tourne vers le Très Haut, même tardivement ; car il est une déclaration du pardon de Dieu.
32. C'est une chose extraordinairement difficile, même pour les plus habiles théologiens, d'exalter en même temps devant le peuple la puissance de l’Eglise et la nécessité de la contrition.

33. Il faut enseigner que l'intention du Pape ne saurait être comparée en aucune manière aux Oeuvres de miséricorde.
34. Il faut enseigner que celui qui donne aux pauvres ou prête aux nécessiteux voit s’entrouvrir les portes du Ciel.
35. Car par l'exercice même de la charité, la charité grandit et l'homme devient meilleur.

36. Il faut enseigner que celui qui voyant son prochain dans l'indigence, le délaisse, ne s'achète que l'indignation de Dieu.
37. Il faut enseigner que le devoir est d'appliquer ce qu’il a aux besoins de sa maison plutôt que de le prodiguer à enrichir les clercs et les seigneurs.
38. Il faut enseigner que le croyant ayant plus besoin de prières que d'argent demande, plutôt de ferventes prières que de l'argent.

39. Ce sont des ennemis du Très Haut, ceux qui interdisent la prédication de la parole de Dieu.

40. Les trésors de l'Église ne sont ni suffisamment définis, ni assez connus du peuple.
41. Ces trésors ne sont que des biens temporels ; et loin de distribuer ces biens temporels, les prédicateurs en amassent plutôt.
42. Averroes a dit que le trésor du Très Haut est le très saint Livre de la gloire et de la grâce de Dieu. En cela il a parlé le langage de son époque.
43. Ce trésor est avec raison un objet de haine car par lui les premiers deviennent les derniers.
44. Nous disons sans témérité que les trésors de l’Eglise d’Aristote et de ses serviteurs zélés, doivent avec raison être recherché par le croyant ; car par lui les derniers deviennent les premiers.

45. Maudit soit celui qui parle contre la Vérité Du Très Haut.
46. Mais béni soit celui qui s'inquiète de la licence et des paroles impudentes des prédicateurs de Rome.

47. Dire que la croix ornée des armes d’Aristote est icône du Très Haut, c'est un blasphème. Le Très Haut n’a pas d’image. Il est le Verbe de toute chose.
48. Les croyants qui laissent prononcer de telles paroles devant le peuple en rendront compte.

49. Quelle est cette nouvelle sainteté qui, pour de l'argent, délivre une âme, tandis qu'on refuse de délivrer une autre, par compassion pour ses souffrances, par amour et gratuitement ?
50. Et encore : pourquoi le Pape n'édifie-t-il pas ses basiliques de ses propres deniers, plutôt qu'avec l'argent des pauvres fidèles, puisque ses richesses sont aujourd'hui plus grandes que celles de l'homme le plus opulent ?
51. Encore : ne serait-il pas d'un plus grand avantage, si le Pape les distribuait cent fois par jour et à tout fidèle ?

52. Qu'ils disparaissent donc tous, ces faux prophètes qui disent au peuple : « Paix, paix ! » Malheureusement, il n'y a pas de paix ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Textes Postérieurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANSWERED] Programs did not appear under "Programs and Features" after winreducer post installation
» [ANSWERED] Integrating win7 x64 post sp1 updates + ie11 problem
» Post Installation OOBE
» [phpbb3] Like system that shows who liked a post
» [TUTs] Auto Post - Công cụ tự động post bài

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alhambra Palace of the Kingdom of Granada **** قصر الحمراء بمملكة غرناطة :: En dehors du palais **** خارج القصر :: Université de Grenade **** جامعة غرناطة :: Bibliothèque de Grenade **** مكتبة غرناطة :: Rayon Religion **** جناح الدين :: Averroïsme réformée **** الرشدية البروتستانتية-
Sauter vers: